Les Résidences La Borne

Initiée depuis 2013, sous l’impulsion de l’État, de l’Association Céramique la Borne et des collectivités locales, le projet des résidences de création céramique a vu le jour dans l’idée de créer une dynamique de développement et de rayonnement de la production céramique de La Borne.

Le projet des Résidences souhaite stimuler un partage des savoirs, des expériences et des techniques afin de re­penser les catégories existantes et les hiérarchies traditionnelles, entre l’art, le design et l’artisa­nat notamment. Il permet la venue d’artistes de tous horizons invités à collaborer avec des artistes céramistes de l’Association Céramique La Borne dans le but de développer des projets de co-réalisation d’oeuvres. Certains des objectifs visés par la résidence de production associant artiste plasticien et artiste céramiste sont de stimuler de nouvelles expérimentations sur le médium céramique et de réinvestir un patri­moine culturel existant : patrimoine humain représenté par le travail artistique, mais aussi patri­moine historique, depuis les formes d’arts populaires à la production de sculptures et/ou d’objets domestiques.

De 2013 à 2015, le dispositif « Résidences La Borne » a été organisé dans son ensemble par L’Association Céramique la Borne en partenariat avec la Drac Centre-Val de Loire. Depuis 2016, le Centre céramique contemporaine La Borne coordonne le dispositif « Résidence La Borne » en partenariat avec l’Association Céramique la Borne, la Drac Centre-Val de Loire et depuis 2019 avec l’Ecole nationale supérieure d’art de Bourges : Ensa Bourges. Depuis 2019, la Direction artistique du dispositif « Résidences La Borne » est assuré par la Responsable artistique du Centre céramique contemporaine et fait partie intégrante de la programmation du centre.

Dans le cadre du partenariat engagé avec l’Ensa Bourges, les artistes plasticiens sont invités à collaborer à un programme pédagogique transversal développé autour du médium céramique/volume avec les étudiants et l’équipe enseignante. L’objectif plus spécifique et l’ambition de ce partenariat, pensé comme une plateforme d’échanges entre l’Ensa et le Centre céramique contemporaine La Borne, est de favoriser une création céramique contemporaine transversale entre les filières art et volume et d’envisager, autour d’axes prospectifs, des champs d’expérimentations et de réflexions qui associent recherches plastiques, théoriques et scientifiques autour de la céramique.

Ce partenariat accompagne la préfiguration d’une plateforme de recherche et de production en céramique inter-écoles.

Les Résidences La Borne sont soutenues par la Communauté de Communes Terres du Haut Berry, la Direction régionale des affaires culturelles Centre-Val de Loire, la Région Centre-Val de Loire et le Département du Cher.

Les artistes accueillis en résidence depuis 2012

Karine Bonneval, Johan Creten, Mountaincutters, Cécile Noguès, Marie Preston, Zhuo Qi, Bettina Samson, Laure Tixier, Natsuko Uchino, Lucie Pillon, Hélène Bertin, Elsa Sahal, Elena Gileva

Les artistes céramistes qui ont participé aux résidences depuis 2012

Eric Astoul, Monique Lacroix, Claudine Monchaussé, Lucien Petit, Charlotte Poulsen, Hervé Rousseau, Georges Sybesma, Dominique Coenen, Jacques Laroussinie, Dalloun, Jeltje Borneman

Historique du dispositif

Directrice artistique des « Résidences La Borne » 2012-2018

Sophie Auger Grappin

Biographie

Diplômée en arts appliqués à l’ENSAAMA de Paris, Sophie Auger-Grappin conjugue un Master en histoire de l’art et management culturel obtenu à l’École Supérieure d’Art et de Culture (Paris) à un DESS de Développement Culturel réalisé à l’Université de sociologie à Rouen appliqué à une recherche consacrée aux conditions spécifiques de création et de production des centres d’art en France. Elle a assisté la responsable du (Fond d’incitation à la création) Fiacre (Ministère de la culture et de la communication) de 2000 à 2001, a été chargée de projets de développement des expositions au Cneai (Centre national de l’édition et de l’art imprimé) de 2002 à 2006, directrice du Micro Onde, Centre d’art de l’Onde à Vélizy-Villacoublay (Paris) de 2008 à 2018, puis directrice artistique du projet de résidences de production céramique au Centre céramique contemporaine la Borne (CCCLB). Depuis 2018, elle est Directrice du Centre d’art le Creux de l’enfer à Thiers.

Co-Directrice artistique des Résidences La Borne 2018-2019

Leila Simon

Biographie

Parallèlement à ses études d’Histoire de l’art et d’Histoire de l’architecture Leïla Simon se spécialise en art contemporain. Coordinatrice d’expositions au Centre National des Arts Plastiques en 2008 – 2009 puis assistante de galeries, elle est aujourd’hui commissaire d’expositions et critique d’art indépendante. Son intérêt pour la céramique l’amène à diriger le Post-diplôme Kaolin de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges et à rejoindre Sophie Auger-Grappin pour la codirection artistique des Résidences La Borne. Ses réflexions curatoriales se déploient régulièrement à l’Espace d’art contemporain Les Roches (Eac Les Roches) qu’elle codirige depuis 2011. La revue Possible, dont elle fait partie du comité de rédaction, est également un très beau terrain de jeux pour l’écriture.

Membre du conseil d’administration de c|e|a – Association française des commissaires d’exposition. Membre de l’Association internationale des critiques d’art.

L’identité graphique des Résidences La Borne de 2012 à 2018 a été conçue par Marie Proyart et Jean-Marie Courant

Voir l’archive du site

Biographie

Marie Proyart et Jean-Marie Courant interviennent essentiellement dans le domaine culturel. Ils ont travaillé pour des institutions telles que Le Plateau Frac Île-de-France, le Frac Provence Alpes-Côte d’Azur, le Centre Georges Pompidou, le Musée d’Art moderne de la ville de Paris, la Cité de la mode et du design, le Centre d’art contemporain de l’Onde, La Villa Arson, Béton Salon, le Centre National des Arts Plastiques, La Galerie-centre d’art de Noisy-le-Sec, le Creux de l’Enfer et ils collaborent régulièrement avec des artistes et des commissaires d’expositions.

Ils ont une compétence reconnue dans le champ de l’édition et de l’identité visuelle (ils ont notamment été nominés au Best Design of the Year 2014 du Design Museum, à Londres pour leur projet d’identité visuelle et de signalétique pour le Frac Provence–Alpes–Côtes d’Azur).

Ils sont très attentifs à la compréhension des besoins du commanditaire. Ils considèrent le processus de design comme une maïeutique. Si les graphistes peuvent proposer un axe, une direction préalable, les meilleurs projets qu’ils ont réalisés se sont toujours nourris d’un dialogue étroit avec les commanditaires.

C’est la lecture, sous toutes ses formes, qui est au centre de leur pratique. Marie Proyart et Jean-Marie Courant aiment prendre soin des lecteurs et de ce qui s’adresse à eux.

Depuis 2016, ils signent leurs réalisations du nom de Catalogue Général, qui est également le nom de la maison d’édition qu’ils ont fondée en 2015.

 

Depuis 2019, le dispositif « Résidences La Borne » est intégré à la programmation du Centre céramique contemporaine La Borne.
La Direction artistique des résidences est assuré par Tiphanie Dragaut-Lupescu, Responsable artistique du Centre céramique.

Biographie

Tiphanie Dragaut-Lupescu est diplômée d’un Master d’Ingénierie Culturelle « Projet culturel dans l’Espace Public » à l’Université Panthéon-Sorbonne et d’un Diplôme National Supérieur d’Études Plastiques à l’École des Beaux-Arts de Nantes. Elle est spécialisée dans la programmation et l’analyse de formes artistiques valorisant les savoirs et savoir-faire, le design, les arts décoratifs et plus largement l’art et l’artisanat.

Depuis 2019, Tiphanie Dragaut-Lupescu est Responsable artistique du Centre céramique contemporaine La Borne et Responsable du développement culturel. Elle y développe un projet artistique autour de la valorisation de l’ensemble des pratiques céramiques contemporaines.

> Résidences en cours 2019-2021

> Résidences en cours 2021-2022

> Archives des expositions

> Appel à candidature 2022

 

 

 

 

Renseignements
Tiphanie Dragaut
Responsable artistique du CCCLB
02 48 26 96 21
Email